top films de motard

TOP 50 des Films Biker

de lecture - mots

L'anarchie du biker réside aussi dans les films. Chevaucher sa bécane est un véritable art de vivre et un motard digne de ce nom apprécie sa passion jusque dans son canapé ! Alors quels sont les films de motard les plus canons ? Quelles séries sur les bikers sont à voir quand on est fan de moto ?

Jeune fou du guidon, sois le bienvenue sur Crâne Faction. Ici on parle cuir, on parle piston, on parle goudron, bref on parle biker ! 😎

Tu l'auras certainement compris grâce au titre, aujourd'hui, nous allons t'offrir la liste des 50 films de motards à absolument voir si tu es fan de cet univers bien à lui. Entre motos, gangs de motards, vitesse et action, tu ne seras pas déçu. Accroche-toi et laisse toi porter par l'odeur du goudron.

C'est parti !

T-shirt motard Sons of Anarchy

Film #50 : Easy Rider (1969)

Easy Rider suit deux motards trafiquants de drogue nommés Billy (Dennis Hopper) et Wyatt (Peter Fonda) alors qu'ils se rendent de Los Angeles à la Nouvelle-Orléans pour trouver des clients et découvrir l'Amérique. Nicholson joue le rôle d'un avocat alcoolique avec lequel les motards se lient en cours de route. Il a reçu une nomination aux Oscars pour le meilleur second rôle grâce à ce film. Outre la performance remarquable de l'acteur, la bande-son du film et les belles motos valent le coup d'oeil ! 🏍

Easy Rider est largement considéré comme l'un des plus grands films de motards. Cette réalisation a montré que les films de motards pouvaient être des œuvres d'art aussi bien que des films grand public. À voir !

Film Easy Rider

Film #49 : Harley Davidson et l'Homme aux Santiags (1991)

Dans ce film, deux amis d'enfance, Harley Davidson (Mickey Rourke) et Marlboro (Don Jonhson), se donnent pour mission de sauver leur lieu de rencontre lorsqu'ils se rendent compte qu'il risque de fermer à cause de prêts non remboursés à une banque. S'en vient un thriller canon et plus d'action... 💵

Ils s'emparent du véhicule blindé de la banque. Mais c'est le choc lorsqu'ils découvrent que le véhicule contient une nouvelle drogue de rue appelée "Crystal Dream" et non de l'argent. Il s'avère que les propriétaires de la banque sont des trafiquants de drogue corrompus et qu'ils veulent maintenant récupérer leur produit. Accroche-toi !

Harley et homme aux santiags

Film #48 : Hells Angels On Wheels (1967)

Avant Easy Rider, Jack Nicholson a également joué dans ce film de motards qui parle beaucoup de l'histoire de Sons of Anarchy. Nicholson joue le rôle d'un pompiste nommé Poet qui impressionne le gang de motards des Hells Angels et finit par être attiré dans leur cercle.

Comme le poète a passé la plus grande partie de sa vie dans la solitude, il est d'abord heureux de faire partie d'un groupe de durs à cuire. Mais sa conscience s'éveille rapidement lorsqu'il est témoin des crimes brutaux du gang, notamment de vols et de meurtres. Les motos sont une joie à regarder, tout comme le jeune Nicholson, souvent inquiet, en tant que jeune poète. 

Hells angels on wheels

Film #47 : L'équipée Sauvage (1953)

Le charisme de Marlon Brando n'a jamais été remis en cause. Mais qu'en est-il lorsqu'il ride sa moto ? L'équipée sauvage a répondu à cette question de manière très convaincante. On attribue souvent à ce film la popularisation des gangs de motards dans les films hollywoodiens. Peu après sa sortie, beaucoup de groupes de motards se sont formés. ✌️

Brando joue le rôle de Johnny Strabler, le chef du gang de motards Black Rebels qui déteste les flics. On disait que la plupart des membres de l'équipe étaient de vrais membres de gangs. Le British Board of Film Classification a interdit le film pour sa glorification du crime et de la violence. Par la suite, certains conseils locaux britanniques ont annulé l'interdiction. 

L'équipe sauvage

Film #46 : Carnets de Voyage (2004)

Dirigé par le populaire réalisateur brésilien Walter Salles, The Motorcycle Diaries (version originale) est un film sur Che Guevera mais ce n'est pas un film sur la révolution. Basé sur les propres mémoires du leader révolutionnaire, le film raconte ses expériences de voyage en Amérique du Sud dans les années 50 en tant qu'étudiant en médecine. 👨‍🔬

Il n'y a pas vraiment de grosse adrénaline comme dans la plupart des films de motards ici, mais le film t'emmène lentement à travers les petits événements qui ont façonné l'esprit du leader emblématique. Lorsque sa moto tombe en panne, il interagit avec les gens, réalisant ainsi à quel point ils souffrent de la pauvreté et de l'oppression politique.

Film carnets de voyage

Film #45 : L'œil du Tigre (1986)

Eye Of The Tiger (version originale) met en scène un Gary Busey dur à cuire, à l'époque où les personnages qu'il jouait ne mouraient pas dans tous les films. Il s'agit de Buck, un vétéran militaire qui revient du Vietnam pour découvrir que sa ville est colonisée par un gang de motards...

Buck devient Super Buck et décide de combattre les motards et de les faire fuir. L'action ne manque pas de mouvements avec des combats à mains nues, des coups de pied de Kung Fu et des poursuites à moto qui se succèdent à quelques minutes d'intervalle. Et que serait un film intitulé Eye Of The Tiger sans la chanson classique du groupe Survivor ? 

Film œil du tigre

Film #44 : Hell Ride (2008)

Hell Ride a été réalisé par Larry Bishop qui joue également le rôle de Prez, le chef d'un gang de Californie du Sud connu sous le nom de Victors. L'intrigue tourne autour des efforts du gang pour venger le meurtre d'un de ses membres. Les membres d'un gang de motards se défendent vraiment les uns les autres, pas vrai ? 👊

Bishop a avoué avoir eu l'idée du film après avoir reçu un script pour un autre film de Quentin Tarantino. Il s'est rendu compte qu'il n'y avait pas eu de film populaire sur les motards dans les années 2000, lui et Quentin ont donc contacté Bob Weinstein pour faire réaliser le film et pallier à ce manque. 

Film Hell ride

Film #43 : Stone Cold (1991)

Ce film regorge d'inspirations de films d'action des années 90. Il parle d'un flic d'Alabama qui fait un boulot sous couverture pour le FBI. Ce boulot consiste à infiltrer un gang de motards meurtriers dans le sud du Mississippi. Et cette mission ne sera pas aussi simple que prévue. 🤔

Le gang n'est pas seulement impliqué dans le trafic de drogue car il prévoit également d'assassiner le procureur et de libérer un membre qui a été arrêté. William Forsythe joue Ice, le membre le plus psychotique du gang, tandis que Lance Henriksen joue Chains Cooper, le chef du gang.

Film Stone cold

Film #42 : The Loveless (1981)

Ce film marque l'un des tous premiers rôles de Willem Dafoe. Il incarne Vance, membre d'un gang de motards. L'histoire suit un groupe de motards se rassemblant dans un restaurant au bord de la route en route pour la course de Daytona. La direction du restaurant commence à être nerveuse et un client devient même hostile à leur égard...

L'hostilité conduit rapidement à une série de violences sans fin. Le film a été tourné avec un budget très limité. Le tournage n'a duré que trois semaines. À sa sortie, il a reçu des tonnes d'éloges de la part des critiques, obtenant un score de 89% sur les sites notant les œuvres de cinéma. Cela en a fait l'un des films de motards les mieux notés de tous les temps.

The loveless

Film #41 : The World's Fastest Indian (2001)

Le titre pourrait t'induire en erreur. Le film tourne autour de la Nouvelle-Zélande, du coureur cycliste Burt Munro (Anthony Hopkins) et de son obsession à faire de sa vieille moto la plus rapide du monde. Il passe beaucoup de temps à modifier sa bécane et à essayer de la faire bouger comme une Ferrari... 😵

Au départ, la moto a une vitesse de pointe de 90 km/h, mais après modifications, la vitesse passe à 300... Munro finit par gagner une course avec sa moto et part établir un record du monde de vitesse. Hopkins a admis plus tard que Munro était le personnage le plus facile qu'il ai eu à jouer, car leurs valeurs étaient similaires.

Cache-cou motard

Film #40 : Au Dessus de la Loi (1993)

Le film de 1993, intitulé Beyond the Law (version originale), met en scène un homme, Sheen, dans le rôle d'un flic infiltré dans un gang de motards qui se trouve être un trafiquant d'armes volées et qui fait circuler des armes dans tous les États-Unis. Ses nombreuses motos Harley-Davidson et un solide casting qui comprend notamment un dur à cuire extraordinaire en fond un chef d'œuvre.

Michael Madsen dans le rôle du chef du gang de motards, connu uniquement sous le surnom de "Blood", et l'actrice sexy Linda Fiorentino dans le rôle de Charlie Sheen font sensation. Ce film n'a jamais remporté d'Oscars, mais il vaut la peine de le visionner si tu veux passer un bon moment !

Au dessus de la loi

Film #39 : Le Crédo de la Violence (1967)

Le film de 1967 sur les gangs de motards The Born Losers (version originale) est un film d'action avec une conscience sociale. Il met en scène l'acteur/réalisateur Tom Laughlin dans le rôle de "Billy Jack", un vétéran du Vietnam à moitié indien qui combat des motards malfaisants qui terrorisent une petite ville de Californie. 💀

Dans des interviews, Tom Laughlin a déclaré que le but du film était d'attirer l'attention sur la discrimination dont les Indiens d'Amérique étaient victimes dans les années 60. Il a utilisé la tendance alors populaire des films sur les gangs de motards pour faire son film. L'histoire est basée sur un incident réel de 1964 où des membres des Hells Angels ont été arrêtés pour avoir violé cinq adolescentes à Monterey, en Californie.

Le crédo de la violence

Film #38 : Electra Glide In Blue (1973)

Le film d'action Electra Glide In Blue de 1973 met en vedette l'acteur Robert Blake (qui a été accusé du meurtre de sa femme il y a quelques années). Il joue le rôle d'un flic à moto de l'Arizona qui est promu à l'unité des homicides et qui est obligé de faire face à la corruption dans les forces de police. Il tente de résoudre un meurtre local avec son partenaire. 🙌

Le titre du film fait référence aux motos Harley-Davidson Electra Glide qui étaient conduites par des agents de la circulation au moment de la sortie du film. Avec le slogan du film : "C'est un bon flic. Sur une grosse moto. Sur une mauvaise route", Electra Glide In Blue est un film de motards un peu existentialiste qui incite à la réflexion. Le personnage de Robert Blake se trouve être petit, ce qui lui cause une certaine insécurité et un certain ridicule parmi ses collègues policiers. Le film aborde également des questions de corruption et d'ambiguïté morale.

Electra glide in blue

Film #37 : On Any Sunday (1971)

On Any Sunday est un documentaire sorti en 1971. Il est narré par nul autre que le passionné de moto et légende de la course Steve McQueen. Ce documentaire est assez simple et traite du sport de course de motos qui connaissait alors une croissance fulgurante et qui a connu une vague de popularité dans tout le pays au début des années 1970.

Nominé pour l'Oscar du meilleur documentaire en 1972, On Any Sunday parle aussi du sport moto-cross et de ses sauts incroyables. Largement considéré comme le meilleur documentaire jamais réalisé sur les courses de motos, ce film a été le préféré du célèbre critique Roger Ebert qui a affirmé qu'il faisait maintenant partie du monde moto.

On any sunday

Film #36 : Les Anges Sauvages (1966)

Si The Wild One est le film qui a donné naissance au genre des gangs de motards, cette production de 1966 a été l'étincelle qui a allumé le feu de la vague massive de films de motards sortis fin des années 60 et 70. American International Pictures s'est intéressé à la réalisation d'un film sur les Hell's Angels après avoir vu une photo en couverture du magazine Life pour les funérailles d'un motard. 🙏

Peter Fonda joue le rôle de Heavenly Blues, le chef du gang californien Hell's Angels. Blues, son meilleur ami The Loser (Bruce Dern) et les autres membres affrontent un groupe de Mexicains pour avoir volé une de leurs motos. Les deux clans s'affrontent, après quoi les flics poursuivent The Loser (qui s'enfuit sur une de leurs motos) et finissent par lui tirer dessus. Cela conduit Blues, sa fidèle petite amie Mike (Nancy Sinatra) et la vieille dame des Losers, Gaysh (Diane Ladd), à mettre en place un plan pour faire sortir Loser de l'hôpital avant qu'il ne soit jeté en prison...

Les anges sauvages

Film #35 : Nam's Angels (1970)

Un groupe d'anciens motards américains a été amené au Cambodge pour une mission secrète de sauvetage d'un agent de la CIA capturé par l'Armée rouge chinoise. Il s'agit de "The Devil's Advocates", une bande de monstres turbulents dirigée par Link Thomas (William Smith). Le reste de la bande est complété par Duke (Adam Roarke), Limpy (Paul Koslo), Dirty Denny (Houston Savage) et Speed (Gene Cornelius). Dès que le gang arrive, il est informé de sa mission secrète par le principal responsable : Le capitaine Jackson (Bernie Hamilton). 🔫

La camaraderie entre les hommes ainsi que les violentes séquences d'action au ralenti (avec des tonnes de blessures par balle giclant de sang) sont vraiment bien faites. The Losers (version originale) combine la guerre et les motards. La réalisation de Jack Starrett est superbe, il tourne des séquences d'action incroyablement excitantes.

Film #34 : Psychomania (1971)

Le chef du gang de motards "The Living Dead", Tom Latham (Nicky Henson), semble fasciné non seulement par la mort, mais aussi par le passage dans l'inconnu. Disons simplement que c'est son destin d'obtenir ces pensées puisque sa mère a participé à une sorte de pacte de sorcellerie qui s'est produit lorsque Tom était enfant. 👻

L'histoire se déroule dans une chambre de manoir isolée, mettant notamment en scène une paire de lunettes, un miroir, une amulette de grenouille et... une grenouille ! Psychomania est tout simplement canon du début à la fin. En commençant par le générique de début qui présente des images de motards roulant autour du "Cimetière des Sept Sorcières" sur une bande son incroyable. À voir !

Psychomania

Film #33 : Angel Unchained (1970)

Sentant que ses jours de biker-gang sont terminés, Angel (Don Stroud) obtient l'approbation de son chef de gang, Pilot (Larry Bishop), pour se libérer du gang et s'aventurer dans le monde. Alors qu'il se fournit en essence dans un village isolé, Angel remarque que deux hippies sont harcelés par des mecs. Prenant la défense des hippies, Angel accepte de commencer sa nouvelle vie dans la commune hippie voisine dirigée par Tremaine (Luke Askew).

Comme Angel le découvrira plus tard, les rednecks ont fait vivre un enfer aux hippies depuis le premier jour, mais après avoir fait couler du sang au cours d'une bagarre féroce, les rednecks exigent qu'il y ait une guerre totale d'ici la fin de la semaine. En infériorité numérique et désespéré, Tremaine donne à Angel l'idée d'inviter son ancien gang de motards pour le protéger...

Angel unchained

Film #32 : The Peace Killers (1971)

C'est l'un des meilleurs exemples de la génération de la paix et de l'amour qui se heurte au début anarchique des années 70. Une ex-maman motarde nommée Kristy (Jess Walton) est kidnappée par son ancien petit ami nommé Rebel (Clint Ritchie). C'est une brute sadique qui dirige le gang des motards du couloir de la mort. Heureusement, elle est secourue par un gang rival dirigé par une femme appelée "La veuve noire" (Lavelle Roby). ☠️

Lorsque les rebelles découvrent que Kristy arrive dans la ville, une guerre totale entre les motards et les hippies commence. Des effets spéciaux plutôt canons. Dont un joli coup de machette bref mais efficace dans le combat final. Mais attention à la scène de torture avec un crayon !

The peace killers

Film #31 : Les Sadiques de Satan (1969)

L'idée derrière la plupart des films sur les gangs de motards est de montrer un mépris de l'autorité et de l'anarchie, et bien ce film d'Al Adamson est l'un des meilleurs exemples de ce concept. Russ Tamblyn incarne "Anchor", le chef du club de motards "Satans" qui erre dans le sud-ouest des États-Unis. Lui et ses compagnons sadiques causent des problèmes à tous ceux qui se mettent en travers de leur chemin. 

Le film commence par le meurtre d'un couple par un gang, puis s'arrête dans un restaurant d'une petite ville où Anchor abat un flic et sa femme à bout portant après avoir livré un monologue mémorable sur sa haine envers la police. Les choses deviennent de plus en plus folles à partir de ce moment et le gang commence à s'autodétruire peu à peu... 

Portefeuille satan

Film #30 : Stone (1974)

L'histoire se concentre sur un gang qui est assassiné membre par membre. Un flic sous couverture nommé Stone (Ken Shorter) est envoyé pour découvrir qui est derrière ces meurtres. Stone vit une expérience qui change sa vie, car il passe du temps avec le gang et se rapproche de ses membres. Un aspect qui différencie ce film des films américains est le fait que les membres du gang roulent à moto : au lieu d'utiliser des Harleys, ils utilisent des Kawasaki 900. 💚

Le film est particulièrement spécial car il a pu capturer une certaine période de la culture des motards australiens que l'on n'a jamais revue. Le réalisateur star Sandy Harbutt a eu l'idée de cette histoire en 1970 lorsqu'il a écrit un script pour un épisode de la série télévisée The Long Arm dans laquelle il apparaissait.

Film Stone

Film #29 : Hell's Angels '69 (1969)

Deux riches play-boys (et demi-frères) Chuck (Tom Stern) et Wes (Jeremy Slate) projettent de dévaliser un casino à Las Vegas et de se déguiser en membres d'un gang de motards pour y parvenir. La seule chose qu'ils doivent accomplir au préalable est de se joindre aux tristement célèbres Hell's Angels, et de gagner la confiance de leur chef Sonny Barger en guise de couverture. Après quelques affrontements sauvages, les deux hommes parviennent à se lier d'amitié avec le gang et même à se lier avec une de leurs mères.

Leur grand coup semble se dérouler sans accroc, mais lorsque Sonny et le gang découvrent plus tard qu'ils ont été dupés par leurs nouveaux amis, un déchaînement de vengeance commence ! Ce film a une façon étrangement convaincante d'attirer le spectateur. Cela est certainement dû à la structure intéressante du film. À visionner tout de suite !

Hells angels

Film #28 : Werewolves On Wheels (1971)

Werewolves on Wheels a mélangé les genres de l'horreur et du motard pour créer un film monstrueux, trippant, qui a été mis en double affiche avec d'autres films au moment de sa sortie comme Evel Knievel. Le réalisateur Michel Levesque a déjà travaillé avec le "roi de l'action" Russ Meyer en tant que designer. ✍️

Un gang appelé The Devil's Advocates tombe sur une étrange secte dirigée par le mystérieux "One" (Severn Darden). Au cours d'une cérémonie secrète de sacrifice, le chef du gang, Adam (Stephen Oliver), et les autres sont maudits à leur insu par la lycanthropie. Après avoir échappé à l'attaque initiale de One, ils prennent la route un par un. Mais ils se transforment en loups-garous et laissent derrière eux une traînée de terreur sanglante !

Werewolves on wheels

Film #27 : MotorPsycho! (1965)

Il s'agit d'un des premiers films du réalisateur Russ Meyer, connu pour ses films mettant en scène des femmes ultra sexy. Celui-ci est sorti avant le plus populaire Faster Pussycat ! L'histoire met en scène un gang de motards, dirigé par un vétéran du Vietnam mentalement dérangé, qui viole et assassine des gens. Un vétérinaire et une femme font équipe pour poursuivre le gang afin de venger leurs proches assassinés. 🔪

Ce film est remarquable car c'est un thriller plein d'action. Meyer aimait l'idée du gang de motards étant mis en avant dans son film plus populaire Faster Pussycat. Il met cette fois en scène trois magnifiques femmes dans le rôle de motardes impliquées dans des actes de violence et des meurtres. Le look des motard est parfait !

Motorpsycho

Film #26 : Stray Cat Rock : Female Boss (1970)

Ce film japonais suit un gang de femmes motards et a été assez populaire pour que cinq films soient produits par la suite dans la série. Il met en scène Meiko Kaji, qui prend le contrôle du gang après la mort de leur chef. 💪

À l'époque, les chansons de protestation étaient populaires, on en retrouve quelques unes dans la bande-son. L'histoire parle des militants se rassemblant et protestant contre le traité de sécurité américano-japonais. Ces gens étaient comme les hippies aux États-Unis. Action, motos et jolies filles, tout y est !

Film female boss

Film #25 : Pink Angels (1972)

Un film de motards hors-la-loi qui ne se plient à aucune règle. Alors qu'un groupe de motards se rend à Los Angeles pour un rassemblement, ils se battent en chemin pour de la nourriture dans un restaurant. Ils se font arrêter par les flics, se font embrouiller par un autre groupe de motards et bien plus encore.

Ce film pourrait être considéré comme bizarre, insultant, hilarant et peut-être même factuel à la fois. Le producteur a dit qu'ils essayaient de faire un film de cinéma au style documentaire. Et c'est le cas, en essayant de montrer comment les personnages agiraient dans différentes situations. Il y a des tonnes de moments drôles et de dialogues canons dans ce film.

Film #24 : One Week (2008)

Ce n'est pas l'un des meilleurs films indépendants à être sorti au cours des dix dernières années, mais "One Week" réussit certainement à prendre les bonnes notes à certains endroits, principalement grâce à l'histoire elle-même. 📖

Le film raconte l'histoire d'un homme qui entreprend un long voyage, à la recherche d'un sens à sa vie après avoir été diagnostiqué d'un cancer. Il prend sa belle moto et part à l'aventure. Quelque chose dans un voyage à moto parvient à nous toucher en plein cœur. Et c'est grâce à ça que le film parvient à se démarquer de l'ordinaire. C'est l'un des films de motards les plus sous-estimés de tous les temps.

Pink angels

Film #23 : Faster (2003)

Si tu aimes le Moto GP, tu vas adorer ce film. Faster est le premier film d'une série de 3. Il couvre les saisons 2001 et 2002 de Moto GP, Fastest les saisons 2010 et 2011 et Hitting the Apex celle de 2014. Ces trois films se concentrent sur les meilleurs pilotes de chaque époque et sur les rivalités amères qui les opposent, comme les duels épiques entre Rossi et Biaggi. ⚔️

Tous trois offrent également un peu d'histoire en remontant beaucoup plus loin dans le temps. Ewan McGregor narre les deux premiers tandis que Brad Pitt lui-même prend la relève pour Hitting the Apex.

Film Faster

Film #22 : I Bought a Vampire Motorcycle

Un classique du monde de la moto. Après un rituel satanique au cours duquel un occultiste est tué par un gang de motards, une moto est habitée par un esprit vampirique. Un homme sans méfiance (Neil Morrissey) achète plus tard cette moto et veut la réparer, mais la machine a développé une soif de sang et de vengeance. 🩸

Canon pour passer un moment de rire si tu n'as pas peur du sang !

I bought a vampire motorcycle

Film #21 : Long Way Round (2004)

Long Way Round et Long Way Down sont les deux films actuellement disponibles avec le dernier documentaire, Long Way Up est diffusé sur Apple TV depuis septembre denier. Long Way Round voit les acteurs Ewan McGregor et Charley Boorman partir pour un voyage de 40000 kms autour du monde. 🌍

De Londres à New York, le duo fait le tour du monde. Dans Long Way Down, Charley et Ewan commencent à John o' Groats, en Écosse, et finissent au Cap, en Afrique. Pendant les deux premiers films, les deux hommes roulent sur des motos d'aventure BMW R1200GS. Dans le dernier documentaire, qui n'est pas encore sorti, Ewan et Charley conduisent des motos électriques Harley-Davidson Livewire depuis la ville d'Ushuaia, à l'extrémité de l'Amérique du Sud, en passant par l'Argentine, le Chili, la Bolivie, le Pérou, l'Équateur et jusqu'en Colombie, en Amérique centrale et au Mexique.

T shirt Sons of Anarchy

Film #20 : La Guerre des Anges (1967)

"Ils chevauchent pour la gloire. Ils aiment la gloire. Ils dansent pour la gloire. La plus belle bande de motards qui existe. Les mères sont plus sauvages, les amoureux plus libres, ils vivent toute une vie dans... le moment présent." Tout est génial dans ce film, jusqu'à ce que les Black Souls se pointent pour provoquer la plus violente des guerres de motards ayant connu l'Amérique. 🇺🇸

La guerre des anges

Film #19 : Why We Ride (2013)

Qu'est-ce qui motive un motard ? Qu'est-ce qui donne envie au pilote de participer à une compétition ? Qu'est-ce qui pousse un homme à pousser son compteur de vitesse jusqu'à la limite absolue ? "Why We Ride" est un documentaire à la poursuite de la passion des motards et de l'âme de leurs machines. 🔧

Le film de 2013 est réalisé par Bryan H. Carroll. Son but ? Découvrir et distiller une partie des raisons pour lesquelles être sur une moto signifie tant pour certaines personnes.

Film Why we ride

Film #18 : Rambo First blood (1982)

First Blood, également connu sous le nom de Rambo, est l'un des films les plus emblématiques des années 80 et l'un des favoris des fans de Sylvester Stallone. Oui, Sylvester a marqué à sa façon le thème du Vietnam, qui est également basé sur le roman du même nom.

Le film est célèbre pour un certain nombre de raisons. Et entre autre, la moto de Sylvester qui a vraiment marqué les spectateurs du monde entier. C'était une Yamaha XT250 dual-sport de 1982, qui était l'une des plus fortes et des plus robustes de son genre à sa sortie. La moto pouvait pratiquement résister à presque tout et était parfaite pour la star géante qu'était Sylvester Stallone.

Stallone à moto

Film #17 : 12 O'Clock Boys (2013)

Dans le centre-ville de Baltimore, dans le Maryland, il existe un autre type de culture de la moto, très éloigné de la culture du cuir et de la barbe. Le documentaire de 2013, réalisé par Lofty Nathan, suit les motards urbains de Baltimore qui font des wheelies et rugissent dans toute la ville.

Le film se concentre sur les raisons pour lesquelles les jeunes garçons gravitent autour des 12 o'Clock Boys comme un moyen d'échapper à leur ennui dans un environnement parfois difficile.

12 o clock boys

Film #16 : Somewhere Else Tomorrow (2014)

Issa Breibish était fatigué d'essayer d'économiser pour le voyage épique à moto qu'il avait toujours envisagé. Au lieu de cela, il a décidé de se lancer dans l'aventure et de vivre de l'argent qu'il gagne en cours de route. 💸

Le résultat est un magnifique documentaire itinérant réalisé par Daniel Rintz qui suit Issa alors qu'il essaie de faire le tour du monde en quelques semaines. Un voyage fascinant s'ensuit, et tu deviens facilement voyageur toi-même.

Somewhere else tomorrow

Film #15 : Akira (1988)

Le légendaire animé Akira de 1988 pourrait être placé dans les catégories de genre de la science-fiction ou de l'animé. Mais au fond, c'est un film de motards. Réalisé par Katsuhiro Otomo, le film suit l'histoire de Shōtarō Kaneda, le chef d'un gang de motards dans le futur lointain de 2019. Après un accident de moto, l'ami de Shōtarō, Tetsuo, acquiert des capacités très particulières, ce qui déclenche un conflit avec le régime militaire en place. 🤨

Akira

Film #14 : Place Beyond The Pines (2012)

Place Beyond The Pines est un film en deux parties. La première suit le beau Luke (Ryan Gosling), un motard tatoué qui essaie de s'en sortir quand il découvre qu'il a un fils. Tout le long du film, il chevauche sa moto et braque notamment des banques dans toute la ville. Le film finit par dérailler et nous entraîne dans un voyage périlleux. Derek Cianfrance a réalisé cette histoire sombre et passionnante.

Place beyond the pines

Film #13 : TT3D : Closer To The Edge (2011)

Beaucoup considèrent le trophée de l'île de Man comme la plus grande course de moto du monde. Pour certains, c'est une passion, et pour d'autres, une obsession. Le réalisateur Richard De Aragues nous livre une enquête en 3D sur les raisons pour lesquelles les motards risquent leur vie pour cette course, qui a fait 147 morts en moins de 100 ans d'existence. 👀

Closer to the edge

Film #12 : Hitting the Apex (2015)

"Les courses de motos de grand prix sont le processus qui consiste à transformer le feu en vitesse. La combustion du carburant et de l'air dans le moteur et le feu dans le cœur d'un pilote prêt à tout risquer... pour gagner". C'est ce qu'affirme le narrateur Brad Pitt au début du documentaire Hitting The Apex, réalisé en 2015 par le scénariste et réalisateur Mark Neale.

Il suit l'histoire de six audacieux pilotes de moto qui s'aventurent dans le sport sauvage et dangereux qu'est la course de moto. À absolument voir si tu es passionné de vitesse !

Hitting the apex

Film #11 : Mad Max : Fury Road (2015)

Mad Max : Fury Road n'est pas exactement un film de moto à part entière. Il met en scène des véhicules de toutes sortes, des voitures aux motos en passant par les monstrueux big-rigs. Mais la superproduction réalisée par George Miller est aussi l'une des plus folles constructions de motos jamais présentées à l'écran. C'est pour cette raison exacte que ce film se retrouve en 11ème position de notre top.

Bague mad max

Film #10 : The Leather Boys (1964)

Bien que ce film ait été autrefois interdit aux États-Unis, il a réussi à devenir une icône pour les rockers, les motards et les personnes qui ne peuvent pas imaginer leur vie sans veste en cuir et bagues tête de mort. Le film raconte deux histoires. La première concerne la relation d'un jeune motard, Reggie, avec sa petite amie, et plus tard sa femme, Dot. 😈

Dot, qui s'est mariée trop tôt, n'est pas prête pour la vie d'adulte et tous les problèmes qu'elle entraîne. Ce fait donne lieu à de nombreux malentendus entre les amoureux. La deuxième histoire est celle de la relation de Reggie avec son ami Pete, qui est aussi un motard fou. Comment leur relation va-t-elle se développer lorsque Reggie apprend que Pete est gay ?

The leather boys

Film #9 : Motorcycle Gang (1994)

Une famille de trois personnes, une mère, un père et leur fille de seize ans, quitte le Texas pour la Californie en voiture. Sur leur chemin, ils rencontrent un gang de motards. Le chef du gang tombe amoureux de la jeune fille. Il kidnappe la fille et l'emmène au Mexique. La police refuse d'aider la famille. Le père, un ancien militaire, décide de se faire justice lui-même. 🦴

Le style des bikers nous vend du rêve, on adore !

Motorcycle gang

Film #8 : La Fille sur une Moto (1968)

Ce film est un dialogue interne d'une femme qui s'est empêtrée dans ses sentiments et ses relations. Un jour, le personnage principal, Rebecca, comprend qu'elle ne peut plus rester avec son mari et décide de le quitter. Son amant vient de lui offrir une "Harley Davidson" toute neuve, alors Rebecca met sa veste en cuir et part faire un tour. Tout le voyage de la jeune fille est une tentative pour comprendre qui elle est et ce qui se passe dans sa vie. 🏍

La fille à moto film

Film #7 : Will Gardner (2019)

Will Gardner représente la vraie vie d'un motard qui traverse le pays pour retrouver son fils et vivre à nouveau avec lui. Le réalisateur et acteur principal de ce film est Max Martini, tandis que les autres rôles principaux appartiennent à Omari Hardwick et Lily Rabe. C'est un véritable chef d'œuvre et on y trouve beaucoup de motos... 👊

Dans ce film, on peut voir les luttes des vétérans rentrés de la guerre en Irak, et combien il leur a été difficile de reprendre une vie normale au retour de la guerre. Le film Will Gardner est sorti en janvier 2019 et est actuellement en ligne sur Netflix !

Will gardner

Film #6 : Deuces (2016)

Deuces est un film policier avec beaucoup d'action. Les rôles principaux de ce film appartiennent à Meagan Good, Lance Gross et Larenz Tate. Il y a deux personnages principaux dans ce film : l'agent secret Jason et son patron Stephen Deuces Brooks. Au cours du film certaines choses se compliquent entre eux, et l'histoire de Deuces a une intrigue étonnante. Ce film est plein d'actions, de drames, d'histoires d'amour et de tout ce qui en fait une excellente recommandation pour passer ton temps libre devant l'écran. 🖥

Deuces film

Film #5 : Burn Out (2017)

Si tu recherches un film de biker plein d'action et de drame, Burn Out est notre recommandation ultime ! Ce film est sorti en 2019. L'histoire est celle de Tony qui a consacré sa vie à la moto et son rêve de devenir professionnel. Cependant, les choses se compliquent lorsque la mère de son fils a des problèmes avec certains criminels de la mafia française. 🏴‍☠️

Il s'est mis dans une situation où il doit travailler pour des barons de la drogue pendant la nuit, alors qu'il essaie encore de réaliser ses rêves et participe à des courses de moto pendant la journée.

Burn out film

Film #4 : Unchained : The Untold Story of Freestyle Motocross (2016)

Il existe de nombreux documentaires sur les motards, mais "Unchained : The Untold Story of Freestyle Motorcross" représente l'un des meilleurs quand on parle de moto-cross et plus spécialement de Frestyle. Ce film a reçu de très bonnes critiques de la part du monde entier et il a réussi à nous montrer quels sont les véritables défis de ces courageux sportifs. 😵

The untold story of freestyle

Film #3 : Top Gun (1986)

Top Gun est l'un des films les plus emblématiques de son époque et est célèbre pour un certain nombre de choses. C'est vrai, le film peut parfois sembler un peu ringard, mais en ce qui concerne les motos, il est exceptionnellement cool. Car non, Top Gun n'est pas seulement bon en matière d'avions, il est également célèbre pour ses motos en nombres. 🛠

C'est la première fois que le monde a découvert la Kawasaki Ninja GPz900R, une moto qui est rapidement devenue une icône culturelle. Cette moto a notamment été célèbre grâce à Tom Cruise, alias Maverick, qui conduit le Ninja sur la chanson légendaire "Take My Breath Away".

Top gun moto

Film #2 : Purple Rain (1984)

Dans ce film, il y a un type de motos que seul Prince pouvait conduire. Car non, il n'y a pas beaucoup de gens qui pourraient chevaucher une moto violette, gigantesque et pas très pratique à conduire. Et Prince est probablement la seule personne au monde qui pouvait le faire. La moto est maintenant une pièce emblématique de l'histoire du cinéma et on la reconnait en un coup d'œil. Ce film est légendaire et à voir de toute urgence ! 🤓

Purple rain film

Film #1 : La Grande Évasion

On ne pourrait pas faire une liste des plus grands films de moto sans intégrer le roi du milieu, Steve McQueen. The Great Escape (version originale) est un choix judicieux pour représenter l'impressionnante filmographie du célèbre acteur. 😎

Le film classique réalisé par John Sturgess suit McQueen et un groupe de prisonniers de guerre alors qu'ils s'enfuient d'un camp prétendument "à l'épreuve de la fuite". C'est un grand film et il comporte également l'une des plus grandes scènes de poursuite à moto de l'histoire du cinéma.

Bracelet biker


Romain Crâne Faction

Auteur : Romain

J'ai fondé Crâne Faction pour offrir aux esprits libre un espace dédié où ils pourront exprimer leur style vestimentaire tête de mort. J'espère que cet article de blog t'a plus et qu'il t'a permis d'en savoir plus sur cet univers.

Offre sur le blog de Crâne Faction