Célèbres femmes pirates

TOP 15 des Célèbres Femmes Pirates

de lecture - mots

Lorsque que tu penses aux pirates, tu imagines certainement des hommes barbus, des têtes de guerriers et des jambes de bois portant des noms comme Barbe Noire, Barberousse ou encore Calico Jack. Mais bien que la plupart des pirates soient des hommes, il y a bien des femmes dans ces rangs de pilleurs des mers ! Certaines sont tout aussi impitoyables et craints que les hommes...

Jeune voyou des océans, soit le bienvenue à bord ! Étant des fanatiques des têtes de mort sur Crâne Faction, nous nous devons de te faire un portrait des femmes pirates les plus célèbres de l'histoire pour combler nos désirs les plus sombres. ☠️

Dans cet article, nous allons voir ensemble l'histoire des femmes sur les navires pillant les mers du monde entier. Si elles ont réellement existé, comment en sont-elles arrivées là ? Et surtout, nous allons te dresser une liste de 15 d'entre-elles ainsi que leurs portrait respectifs. Après avoir lu cet article, tu sauras parfaitement comment devenir un pirate féminin des temps modernes ! Commençons dès maintenant.

Histoire des Femmes Pirates

Peu de personnages historiques suscitent autant l'imagination que les pirates. Le rhum, les perroquets parlants, les grands chapeaux et les manteaux, les trésors, tout cela donne lieu à des récits dramatiques et théâtraux absolument géniaux. Qu'il s'agisse de la reine pirate marocaine Sayyida al-Hurra (qui a terrorisé la Méditerranée au milieu du XVIe siècle) ou de la chienne de mer de la reine Elizabeth Ier, Lady Mary Killigrew, les femmes ne sont surtout pas en reste quand il s'agit de l'histoire des pilleurs des mers...

Jusqu'à présent, l'histoire a largement ignoré ces femmes guerrières. Ces femmes ont navigué aux côtés -et parfois aux commandes- de grands pirates masculins. Elles venaient de tous les horizons mais avaient une chose en commun : un désir de liberté. Que ces femmes aient vécu ou non comme ces histoires ont été racontées importe assez peu. L'idée est bien sûr de nous faire rêver, mais pas que ! Nous identifier à ces femmes barbares nous donne la force que certaines possédait. La force de nous battre pour gagner nous aussi, notre liberté. 

histoire femme pirate

Ces Femmes Pirates Légendaires

L'un des points fascinants du droit maritime est qu'il est presque tout à fait distinct. En plus simple, en mer : toutes les lois changent ! Les crimes commis sur les bateaux de croisière sont traités différemment des crimes commis sur la terre ferme. L'idée que la mer soit un lieu d'opportunité sans frontières est séduisante. Un énorme sentiment de liberté se fait ressentir. Pour les femmes, c'était attrayant parce qu'elles pouvaient se débarrasser complètement des rôles répressifs qui leur avaient été imposés dans leur propre société. Elles ont pu se refaire une vie. 👊

Par exemple, Cheng I Sao, qui a commandé une flotte plus importante que beaucoup de pirates masculins de son époque. Certaines femmes commandaient des pirates masculins et ont eu un succès étonnant. C'est là que le sentiment de liberté offre tout son sens. Le vent dans les cheveux, rien ne pouvait arriver à ces femmes pirates légendaires.

legendaire femme pirate

Les Habits de Femmes Pirates

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, beaucoup d'entre elles étaient habillées en femme. Elles n'étaient pas déguisées en homme pour imposer leurs commandements. Grace O'Malley (une pirate irlandaise du 16ème siècle) a donné naissance à son plus jeune fils sur un bateau pirate. Et cela représente parfaitement l'idéologie de ces guerrières... Avoir une épée dans une main et un bébé dans l'autre. ⚔️

Les légendes affirment même que certaines de ces pirates étaient très jolies. Après tout, un commandant n'a pas toujours besoin de se salir les mains. Derrière la barre, les cheveux dans le vent... L'image nous fait rêver !

Commençons maintenant notre top 15 des pirates féminins les plus célèbres de l'histoires des océans.

belle femme pirate

15) Sadie Farrell (La Chèvre)

Pirate américaine du XIXe siècle, Sadie Farrell s'est donnée elle même le surnom peu commun "la chèvre". Sadie s'est fait une réputation d'agresseur sans pitié en frappant ses victimes de plein fouet. On raconte qu'elle a été chassée de Manhattan lorsqu'une femme, Gallus Mag, s'est battue avec elle, lui arrachant l'oreille. 👂

Sadie et son équipage sont devenus des pirates qui ont balayé les rivières Hudson et Harlem à la recherche de butin. Elle menait des raids sur les fermes et les manoirs chics qui parsèment les rives de la rivière, enlevant parfois des gens pour obtenir une rançon.

Surnommée désormais "Reine du front de mer", la légende dit qu'elle acheta sa propre oreille à son ennemie pour la placer dans un médaillon qu'elle porta autour du cou pour le reste de ses jours.

sadie farell

14) La Reine Teuta d'Illyrie

L'une des premières femmes pirates était en fait une "reine des pirates". Après la mort de son mari Agron en 231 av. J.-C., Teuta d'Illyrie est devenue reine, car son beau-fils Pinnes était trop jeune pour régner. Pendant ses quatre années de règne sur la tribu des Ardiaei, dans ce qui est aujourd'hui les Balkans occidentaux, Teuta a encouragé la piraterie comme moyen de lutter contre ses ennemis. Cela signifiait non seulement le pillage des navires romains, mais aussi la capture de leurs capitaines. ⛓

Ses pirates se sont étendus de la mer Adriatique à la mer Ionienne, terrorisant la route commerciale de la Grèce et de l'Italie. Si les marins de Teuta ont apporté à son royaume une grande richesse et une grande puissance, ils lui ont aussi offert de grands ennemis.

Les Romains ont envoyé des représentants à Teuta pour une réunion diplomatique. Elle s'est moquée de leurs plaidoyers, insistant sur le fait que sa tribu considère la piraterie comme faisant partie du commerce légal. De là, la diplomatie est passée par la fenêtre. Ainsi commença une guerre entre Rome et l'Illyrie qui dura de 229 à 227 avant JC.

pirate teuta

13) Jacquotte Delahaye

Née au XVIIe siècle, fille d'un Français et d'une Haïtienne, Jacquotte Delahaye a volé des fortunes inouïes et a captivé l'imagination de nombreux conteurs marins. Cette boucanière a perdu sa mère lorsqu'elle l'a mise au monde, ainsi que son frère. Une fois son père assassiné, Delahaye a été laissée seule pour s'occuper d'elle-même. La légende raconte que c'est grâce à la piraterie qu'elle a réussi à survivre. 🙌

Son surnom "Back From The Dead Red" vient de l'histoire la plus populaire à son propos. Cette historie raconte que cette pirate aux cheveux roux a simulé sa propre mort pour échapper aux forces gouvernementales qui se rapprochaient d'elle dans les années 1660. De là, elle a pris une nouvelle identité, vivant pendant plusieurs années comme un homme.

parapluie tete de mort pirate

12) Jeanne de Clisson

L'histoire de Jeanne de Clisson est une histoire de tragédie, de vengeance et de spectacle. En tant qu'épouse d'Olivier III de Clisson, Jeanne était mère de cinq enfants et une dame de Bretagne, en France. Mais lorsque les guerres terrestres entre l'Angleterre et la France ont conduit son mari à être accusé de trahison et puni par la décapitation, elle a juré de se venger du roi de France Philippe VI. 😡

La veuve de Clisson vendit toutes ses terres pour acheter trois navires de guerre, qu'elle surnomma sa Flotte noire. Ces bateaux étaient peints en noir, drapés de voiles rouge sang et dotés d'un équipage de corsaires impitoyables. De 1343 à 1356, la Lionne de Bretagne navigue sur la Manche, s'empare des navires du roi de France, abat son équipage et décapite à la hache tout aristocrate qui a le malheur d'être à bord.

Fait remarquable, malgré tous ses vols et ses effusions de sang, Jeanne de Clisson se retira tranquillement. Elle se remariera même, s'installant avec le lieutenant anglais Sir Walter Bentley. On la croit morte en 1359, mais certains disent qu'elle est depuis revenue au château de Clisson en Bretagne, où son fantôme gris arpente les couloirs. 

jeanne de clisson

11) Anne Dieu-Le-Veut

Cette femme française est également originaire de Bretagne. Elle est venue sur l'île de Tortuga, dans les Caraïbes, à la fin des années 1660. De là, elle a connu des années difficiles qui ont fait d'elle une double veuve et une mère de deux enfants. Mais le destin a voulu que son deuxième mari soit tué par l'homme qui était devenu son troisième. 🗡

Dieu-le-Veut prit la mer avec son équipage, ce qui était considéré comme étrange à cette époque, car de nombreux marins considéraient que les femmes sur les navires portaient malheur.

La légende de Dieu-le-Veut dit que cette femme a prit le commandement de l'escadron lorsque le capitaine De Graaf a été frappé par un boulet de canon. D'autres suggèrent que le couple s'est enfui vers 1698 dans le Mississippi, où ils ont peut-être continué à pirater. Et d'autres encore affirment que l'esprit pugnace de Dieu-le-Veut vivait dans sa fille, qui aurait fait sourciller en Haïti en exigeant un duel avec un homme.  

anne dit le veut

10) Sayyida Al Hurra

Alliée du pirate turc Barbarossa, Sayyida al-Hurra était une reine des pirates et fut la dernière femme à recevoir ce titre après la mort de son mari qui avait régné sur Tétouan, au Maroc. En fait, son vrai nom est inconnu. Sayyida al Hurra peut se traduire par "noble dame libre et indépendante ; la femme souveraine qui ne s'incline devant aucune autorité supérieure". 💪

Elle a régné de 1515 à 1542, contrôlant la Méditerranée occidentale avec sa flotte de pirates tandis que Barberousse parcourait le côté oriental. L'inspiration d'Al Hurra pour se lancer dans la piraterie vient d'un désir de vengeance contre "l'ennemi chrétien" qui lui avait fait du tort des années auparavant, lorsque les monarques catholiques Ferdinand et Isabella avaient chassé sa famille musulmane de Grenade. Elle était une figure redoutée des Espagnols et des Portugais, dont les archives historiques sont parsemées de documents faisant état de ses exploits et de ses rançons.

Au plus fort de son pouvoir, elle se remaria avec le roi du Maroc, mais refusa de renoncer à son siège au pouvoir à Tétouan. En 1542, elle n'a pas eu le choix lorsque son gendre l'a renversée. Le Yemen Times se penche sur son dernier chapitre de vie et écrit : "Elle a été dépouillée de ses biens et de son pouvoir et son sort ultérieur est inconnu".

Sayyida al-Hurra

9) Ching Shih

L'une des pirates les plus craints de tous les temps était Ching Shih, une véritable menace parcourant la mer de Chine. Née dans les humbles débuts de Shi Xiang Gu, elle travaillait comme prostituée lorsque des pirates l'ont capturée. En 1801, elle a épousé le célèbre pirate chinois Zheng Yi. La flotte de pavillon rouge de Yi était immense, composée de 300 navires et de quelque 20 000 à 40 000 hommes. Mais tout cela risquait de s'effondrer lorsqu'il mourut le 16 novembre 1807. 🧐

Elle ne tarda pas à rechercher le soutien de sa belle-famille dans sa candidature à la direction de la flotte du pavillon rouge. Pour l'aider à faire face aux problèmes quotidiens d'une armée de pirates tentaculaires, Ching Shih s'est assuré le concours de Chang Pao, le fils d'un pêcheur qui avait été adopté par Yi. Ils formèrent une excellente équipe et, en 1810, la flotte rouge comptait, dit-on, 1 800 voiliers et 80 000 membres d'équipage.

Pour en gérer autant, Ching Shih a essentiellement mis en place son propre gouvernement pour établir des lois et même des taxes. Pourtant, elle n'était pas tendre. La violation de ses lois a conduisant à la décapitation. Elle était vénérée et redoutée jusqu'en Grande-Bretagne. 

Ching Shih pirate

8) Teuta d'Illyria

L'une des premières femmes pirates connues était Teuta d'Illyria. Non seulement cette puissante femme était un pirate, mais elle était aussi reine ! Après la mort de son mari en 231 avant JC, Teuta devint reine régente. Elle encouragea la piraterie comme moyen de se défendre contre les pays voisins, plus puissants à l'époque.

Après la mort de son mari roi des Ardiaei, Teuta a régné à sa place. Elle était connue pour son soutien aux pillages et aux raids envers les navires romains et grecs et sur les colonies côtières. 🚢

Lorsque deux ambassadeurs romains lui ont demandé de cesser ses activités hostiles, Teuta aurait répondu : "la royauté n'a jamais eu pour coutume d'empêcher ses ennemis de tirer profit de la mer". En bref, rien ni personne ne pouvait arrêter sa mission : venger son mari.  

teuta pirate

7) Maria Lindsey

Maria Lindsey a rencontré le célèbre capitaine de pirates, Eric Cobham, et ce fut le coup de foudre. Cobham a révélé sa profession à Maria, mais elle n'en a pas été dissuadée, car la légende raconte qu'il se sont mariés le lendemain ! Le couple quitte la ville natale de Maria, Plymouth, et passent une vingtaine d'années à naviguer sur les sept mers. 🌊

S'en suit naturellement une grande carrière de pillages et de meurtres pour cette femme n'étant à la base pas destinée à de tels actes. Mais à en croire les histoires à son sujet, quand elle était à bord, c'était la plus redoutable de tous les combattants du navire...  

drapeau épée pirate

6) Grace O'Malley

Grace O'Malley était une rebelle incroyable, elle est née en Irlande en 1530. Elle était connue comme pirate et commerçante... Elle a même rencontré la reine Elizabeth I ! Contrairement à la plupart des pirates, elle a vécu une longue vie, en naviguant sur la mer pour la plus grande partie. Elle finit par mourir vers l'âge de 70 ans, un âge impressionnant pour l'époque ! 😵

La "reine pirate" est l'une des plus tristement célèbres meurtrières. On dit qu'elle a été élevée dans un clan de marins dont son père était le chef. Elle s'est mariée (deux fois) et a essentiellement passé son temps à défendre ses biens par tous les moyens nécessaires... et à prendre ceux des autres comme tout pirate qui se respecte.

Impitoyable et sans peur, la légende veut que Grace ait donné naissance à l'un de ses fils à bord d'un navire, puis qu'elle se soit engagée au combat un jour plus tard pour défendre le navire. Comme si cela ne suffisait pas, Grace s'est montrée assez fougueuse pour demander une audience de jugement avec nulle autre que la reine Elizabeth. Elle exigea que son frère et ses fils, qui avaient été capturés, soient libérés. La reine accepta.  

grace o malley

5) Aethelflaed

Aethelflaed fut la première femme à diriger un royaume anglo-saxon. Elle est devenue le chef militaire et le stratège en chef des Anglo-Saxons après la mort de son mari au combat contre les Vikings en 911. Elle est reconnue comme ayant joué un rôle essentiel dans la défaite des raiders vikings et la reconquête des terres anglaises perdues par les pirates danois. 🇬🇧

Elle revient dans beaucoup d'histoires et de légendes de pirates. Son nom est familier pour les plus fanatiques de ce monde bien à part. 

Aethelflaed

4) Ladgerda

Ladgerda (également orthographié Lagertha) était un pirate viking danois, qui aurait vécu au IXe siècle. Elle était connue sous le nom de "Shieldmaiden", c'est-à-dire une femme viking qui porte une épée et un bouclier, connue pour sa férocité et ses compétences dans les combats sur terre comme sur mer. 🛡

Avec seulement quelques récits de sa vie (apparaissant principalement dans la Gesta Danorum de Saxo Grammaticus au 13ème siècle après J.-C.), il y a une controverse parmi les historiens pour savoir si Ladgerda est, en fait, une figure légendaire et un substitut aux actions d'un groupe de femmes.

Une histoire suggère qu'elle a sauvé la flotte de son mari d'une tribu en guerre, mais qu'en le sauvant, elle l'a assassiné avec un couteau et a pris sa place en tant que chef de la tribu.

Ladgerda pirate

3) Madame Cheng

L'un des pirates les plus prospères du 19e siècle, Madame Cheng (Ching Shih) commandait plus de 300 navires, avec environ 3500 disciples pirates, parmi lesquels des hommes, des femmes et même des enfants faisaient partie. Tout bonnement la plus grande armée de tous les pirates... Comme Grace O'Malley, Cheng a également vécu jusqu'à un âge avancé pour l'époque, elle s'est retirée de la piraterie et est finalement morte en 1844 à l'âge de 69 ans.

Ayant commencé sa vie en Chine comme prostituée, Cheng I Sao est entrée dans la piraterie à cause de son mari, le puissant pirate Cheng I qui commandait une énorme flotte. Sa flotte se composait de 400 navires et de plus de 70 000 marins. Après sept ans de mariage, son mari est mort, laissant le sort de son armée de pirates incertain. Dans une tentative d'unir son équipage et de maintenir le pouvoir, elle épousa son fils adoptif, ce qui lui permit de devenir le nouveau chef de la flotte. 💀

Au cours des années qui suivirent, elle commanda de nombreux raids réussis à travers l'Asie du Sud-Est et devint rapidement un ennemi majeur de la Chine. En 1810, le gouvernement chinois a fait appel à l'aide des marines britannique et portugaise pour la capture du navire et de son équipage.

madame cheng

2) Mary Read

Mary Read était une pirate anglaise qui, avec sa compagne Anne Bonny, est devenue une véritable légende. La mère de Mary était une veuve qui l'habillait comme un garçon pour collecter de l'argent. Elle finit par s'engager dans l'armée britannique déguisée en garçon. Elle épousa un soldat flamand, mais lorsqu'il mourut, Mary se retrouva sans le sou. À bord d'un navire en direction des Antilles, ils sont attaqués par des pirates. Et après les avoir combattus, elle finit par rejoindre leurs rangs. 🤝

Mary se retrouva à bord du navire du célèbre pirate, Calico Jack Rackham, aux côtés d'Anne Bonny. Selon la légende, elle est devenue l'amante de Rackham et de Bonny. Lorsque les trois furent capturés en 1720, Mary et Anne purent retarder leur pendaison car elles étaient toutes deux enceintes. Elle tomba cependant malade en prison et mourut en 1721. 

mary read

1) Anne Bonny

Tout en haut de la liste des meilleurs femmes pirates de tous les temps se trouve Anne Bonny, probablement la plus célèbre femme pirate à avoir navigué pendant l'âge d'or. Elle était membre de l'équipage de Calico Jack, avec Mary Read, mais on dit que les deux femmes se sont battues avec plus d'habileté que tout homme à bord du navire. Il a même été laissé à Anne et Mary l'ordre de défendre l'équipage ivre lorsque leur navire a été attaqué par des chasseurs de pirates.

Née Anne Cormac en 1698, cette jeune Irlandaise aux belles mèches rouges et au tempérament dangereux est devenue une icône de l'âge d'or de la piraterie (1650-1730) après avoir épousé le petit pirate James Bonny. Le respectable père d'Anne l'a désavouée au cours de son mariage. Elle a donc déménagé avec son nouveau mari dans une partie des Bahamas surnommée la République des pirates, une sorte de sanctuaire. 😈

Peu après, ils divorcèrent et c'est là qu'elle rencontra Calico. En octobre 1720, elle et le reste de l'équipage de Rackham furent capturés malgré les vaillantes tentatives de Bonny et de sa compagne Mary Read pour repousser les forces anglaises. Elle mourra quelques années plus tard en prison, alors qu'elle était enceinte. 

tableau de pirate

Romain Crâne Faction

Auteur : Romain

J'ai fondé Crâne Faction pour offrir aux esprits libre un espace dédié où ils pourront exprimer leur style vestimentaire tête de mort. J'espère que cet article de blog t'a plus et qu'il t'a permis d'en savoir plus sur cet univers.

Offre sur le blog de Crâne Faction