Gang Biker Bandidos

Histoire du Gang Biker "Bandidos"

de lecture - mots

Tu veux en savoir plus sur les Bandidos ? Quelles sont les activités de ce gang de biker ? L'histoire de ce groupe de motard ? Qui sont les fondateurs et comment prospère ce symbole du monde moto depuis des décennies maintenant ?

Jeune biker des temps modernes, soit le bienvenue sur Crâne Faction. Ici, on parle grosses cylindrés, on parle passion pour la route, at aujourd'hui nous allons revenir en détails sur l'un des plus célèbre gang de biker de tous les temps : les Bandidos ! 🤠

Le gang biker bandidos est l'un des plus gros groupe de motard créé aux États-Unis. On compte aujourd'hui plus de 2500 membres dans le monde entier. Les activités du gang sont essentiellement criminelles et les affrontements avec d'autres MC sont courant.

Dans cet article, tu vas notamment découvrir :

  • L'origine du Club
  • Quelles sont les activités du MC
  • Le nombres de clans dans le monde entier
  • Quelles et l'histoire et les origines de ce club
  • Quelques faits assez surprenants sur ce Gang

Après lecture de cet article, les mythes autour du MC Bandidos n'auront plus de secret pour toi ! Sans plus attendre, entrons dans le vif du sujet ! 👇

Le gang de motards Bandidos a un dicton : "Poignarde un seul de nos membres, et on saigne tous."

On ne sait pas exactement qui a commencé à poignarder, mais il y a eu un grand carnage lorsque les Bandidos ont brutalement affronté des membres de plusieurs autres gangs de motards dans un restaurant de Waco, au Texas. Une fusillade sauvage en plein jour a fait 9 morts, 18 blessés et au moins 165 arrestations parmi les motards.

L'affrontement a commencé vers midi dans un restaurant de Twin Peaks, dans un centre commercial, et a rapidement dégénéré en une guerre totale, a déclaré le sergent W. Patrick Swanton, porte-parole de la police. À un moment donné, jusqu'à 30 membres du gang se tiraient dessus dans le parking du restaurant. La police a trouvé plus de 100 armes et des dizaines de douilles.

La fusillade est le dernier chapitre, et peut-être le plus gore, d'une longue histoire de violence impliquant des gangs de motards aux États-Unis. Les Bandidos, tout comme leurs rivaux les plus connus, les Hells Angels ou les Vagos MC sont des personnages que l'on retrouve fréquemment dans ce livre à l'histoire sanglante. Le groupe est généralement considéré comme étant le deuxième plus grand gang de motards au monde, derrière les Hells Angels, avec pas moins de 2 500 membres dans 13 pays différents, selon le ministère de la justice.

L'histoire des Bandidos retrace la montée des gangs de motards, des clubs de contre-culture aux redoutables organisations criminelles, et contribue à expliquer pourquoi une tragédie a frappé cette ville déjà associée à une violence inouïe.

T-Shirt Bandidos

1) L'Origine du Gang Biker

De nos jours, si les Américains connaissent quelque chose aux gangs de motards, c'est probablement grâce à Hunter S. Thompson ou à la très célèbre série télé Sons of Anarchy. Mais bien avant le livre de Thompson de 1966 Hell's Angels, les gangs de motards étaient en augmentation aux Etats-Unis.

Les gangs de motards américains ont pris racine après la Seconde Guerre Mondiale. En effet, des dizaines de milliers de jeunes hommes désaffectés, souvent traumatisés par la guerre, sont retournés dans un pays qu'ils ne reconnaissaient pas. Et évidemment, beaucoup l'ont rejeté. "La fin de la Seconde Guerre Mondiale a vu des jeunes hommes revenir en masse des combats", a écrit William L. Dulaney en 2005 dans l'International Journal of Motorcycle Studies. "Beaucoup ont trouvé que le retour à une vie civile paisible était une tâche beaucoup plus monotone qu'ils ne pouvaient le supporter. Certains vétérans de combat ont été formés à la conduite de motos, en particulier des Harley Davidson et des Indian, alors qu'ils servaient à l'étranger".

"Les vétérans de retour au pays ont utilisé leur indemnité de départ pour acheter des motos et faire la fête dans des tavernes", écrit James F. Quinn, professeur à l'université du Texas du Nord qui a étudié les comportements au sein des bandes de motards. "La recherche de sensations fortes a incité certains vétérans de retour au pays à choisir un style de vie de type communautaire axé sur les motos. Les points de vue positifs sur leurs expériences militaires et l'intense camaraderie qu'ils entretenaient rendaient également un tel style de vie attrayant.

Harley Davidson Seconde Guerre Mondiale

Dans certains cas, les rôles des combattants furent des statuts de "maître" pour les vétérans qui ne pouvaient pas tolérer la discipline militaire. Ces vétérans associaient plutôt leur image de soi à la camaraderie en petit groupe et à la prise de risques du service militaire. Les activités conventionnelles n'offraient aucune alternative acceptable et ces hommes étaient menacés de perdre leur identité, leur camaraderie et leur sécurité lorsque l'engagement militaire cessait".

Il y avait des signes de troubles avant même qu'il n'y ait des gangs de motards officiels. Le week-end du 4 juillet 1947, environ 4 000 motards ont inondé la petite ville de Hollister, en Californie, causant des ravages. Les Hells Angels ont été fondés environ un an plus tard. Le profil des Hells Angels, établi par Thompson en 1966, est apparu au moment où ils se développaient dans tout le pays, suscitant des réactions spectaculaires.

"Ils se font appeler les Hells Angels", commença un article de magazine de 1965 cité dans le livre de Thompson. "Ils roulent, violent et font des raids comme la cavalerie en maraude, et ils se vantent qu'aucune force de police ne peut briser leur fraternité de motards criminels."

Bandidos 1%

2) Création du Club de Motards 1%

"Nous sommes les 1%, mec, ceux qui ne correspondent à aucune norme et qui s'en fichent", a dit un des Hells Angels à Thompson. "Alors ne me parle pas de tes factures de médecin et de tes mandats de perquisition. Ce que je veux dire, c'est que tu as ta femme, ta bécane, ton banjo et qu'on est déjà en route. On s'est sorti d'une centaine d'embrouilles, on est resté en vie avec nos bottes et nos poings. On forme la royauté parmi les motards hors-la-loi, bébé".

Logo des Bandidos

Les Hells Angels ont peut-être été les premiers, mais ils étaient loin d'être les seuls. Des dizaines d'autres gangs de motards ont vu le jour à travers les États-Unis. Beaucoup d'entre eux, sinon tous, ont cherché à exploiter l'archétype du hors-la-loi américain, comme en témoignent leurs noms rebelles : les Outlaws, les Pagans, les Warlocks, les Mongols et les Bandidos.

Les Bandidos ont commencé près de 20 ans après les Hells Angels, mais les deux gangs sont vite devenus de dangereux rivaux. Selon la légende du club de moto, son fondateur, Donald Chambers, s'ennuyait des autres clubs de moto. "Chambers a créé les Bandidos en mars 1966, alors qu'il avait 36 ans et travaillait sur les quais de Houston", a écrit Skip Hollandsworth dans un profil du gang en 2007. "Il a dit à ses amis qu'il baptisait son club les Bandidos, en l'honneur des bandits mexicains qui refusaient de vivre selon les règles de qui que ce soit d'autre que les leurs, et il a commencé à recruter ses premiers membres non seulement à Houston mais aussi dans les bars de motards de Corpus Christi, Galveston et San Antonio".

Fondateur des Bandidos Donald Chambers

Don ne cherchait pas des gens qui s'intégraient dans ce qu'il appelait la "société polie", a déclaré à Hollandsworth l'un des premiers membres du groupe. "Il voulait des motards qui ne se souciaient de rien, sauf de rouler à plein temps sur leur Harley-Davidson. Il voulait des motards qui ne vivaient que pour la route. Pas de règles, pas de taureau..., juste la route."

Mais à mesure que les Hells Angels et les Bandidos se sont développés, ils sont passés de clubs de contre-culture libres à d'impitoyables syndicats du crime organisé. Cette affirmation provient des universitaires qui étudient les groupes, mais aussi des procureurs qui les poursuivent en justice.

3) De Gang Biker À Criminalité Organisée

"Le désir de dominer les rivaux a temporairement diminué l'importance des valeurs fondamentales de la sous-culture parmi de nombreux clubs. Et en même temps, cela favorisa leur dépendance aux activités du crime organisé", écrit Quinn. "Avec l'escalade extrême de la violence utilisée dans les guerres intestines, ces activités ne pouvaient plus être dissimulées par le fameux "code du silence" du milieu. C'est seulement à ce moment que les forces de l'ordre ont finalement commencé à prendre ces clubs au sérieux".

Criminels Bikers Bandidos

"À la fin des années 1970, la police locale et les enquêtes fédérales ont commencé à mettre en évidence l'implication de plusieurs "1%" (des clubs de motards criminels) dans le trafic de drogue, le vol organisé, l'extorsion et les réseaux de prostitution", a écrit Quinn. Chambers a été arrêté en 1972, avec deux autres Bandidos, pour avoir tué deux trafiquants de drogue à El Paso. "La police a dit qu'avant de tuer les trafiquants, Chambers leur avait fait creuser leur propre tombe", écrit Hollandsworth. "Ensuite, Donald et les autres Bandidos avaient mis le feu à leurs corps avant de les enterrer." Chambers a été condamné à deux peines à perpétuité consécutives.

L'arrestation et l'incarcération des chefs de gangs de motards dans les années 70 ont conduit à ce que Quinn appelle un "repli", au cours duquel une deuxième génération de dirigeants a mis un terme à la violence et s'est concentrée sur la réalisation de plus gros profits grâce à une meilleure gestion des trafics de drogue et autres activités criminelles.

Mais les trois dernières décennies ont été marquées par des combats répétitifs entre les bandes de motards, souvent à l'étranger. Dans les années 1980, les Bandidos et les Hells Angels sont devenus des organisations internationales. En 1984, une fusillade entre les Bandidos et un autre gang appelé les Comancheros a fait sept morts et 28 blessés à Milperra, en Australie, près de Sydney. L'incident a été connu sous le nom de "Massacre de Milperra".

Cortège des Bandidos

Des motards suivent le cortège funèbre du chef du gang local de motards Bandidos, Uffe Larsen, après qu'un membre rival des Hells Angels l'ait abattu à l'aéroport de Copenhague en 1996. Environ 150 membres du gang des Bandidos venus d'Europe, des États-Unis et d'Australie se sont entassés dans une église du XVIe siècle où le corps de Larsen reposait dans un cercueil couvert de draps aux couleurs orange et jaune du gang.

4) La Violence des Guerres de Gangs

Au milieu des années 1990, une "grande guerre des motards nordiques" entre les Bandidos et les Hells Angels a secoué la Scandinavie. Au moins 12 personnes sont mortes et près de 100 ont été blessées au cours de cette escarmouche qui a tout de même duré trois ans. Cette guerre s'est caractérisée par une puissance de feu sans précédent pour une rivalité entre gangs. "Ces hostilités ont impliqué des armes militaires et automatiques", écrit Quinn. À un moment donné, les Hells Angels ont lancé une grenade sur une prison où se trouvait un chef ennemi.

Les deux gangs de motards se sont à nouveau affrontés au Canada à la fin des années 1990 et dans les années 2000. Cette fois, le conflit, surnommé "La Guerre des Motards du Québec", aurait fait 150 victimes. Le conflit s'est en grande partie terminé en avril 2006, lorsque les autorités ont trouvé huit membres des Bandidos morts dans le champ d'un fermier près de Toronto. En 2009, un ancien policier jugé pour ces assassinats a accusé le président mondial des Bandidos, Jeff Pike, d'avoir commandité ces meurtres. L'ex-flic et cinq autres personnes ont été condamnés pour ce crime. Pike a nié l'accusation et n'a jamais été inculpé.

Président des Bandidos : Jeff Pike

"Je ne suis qu'un Américain pur et dur qui aime conduire sa moto", a déclaré Pike à Hollandsworth. "Vous seriez surpris. Je suis quasiment tous les jours au lit à 22 heures". Mais Steve Cook affirme que cette affirmation, qui est très surprenante et amusante, n'est qu'une mascarade. Cook est un policier de la région de Kansas City qui dit avoir travaillé sous couverture dans des gangs affiliés aux Bandidos.

"Ces types sont des membres du crime organisé, mais ce sont aussi des terroristes nationaux", a-t-il déclaré au Washington Post. "Ces gars sont fortement impliqués dans le trafic de méthamphétamine, de cocaïne, de marijuana, mais aussi de vol de motos. Ce sont toutes des activités fondamentales pour eux. Le truc, c'est que ces gars veulent se faire passer pour des amateurs de moto et qu'ils aiment faire de la moto. Les preuves démontrent tout le contraire".

Cook affirme que la plupart des Américains, y compris de nombreux policiers, ne prennent pas les gangs de motards assez au sérieux parce que "les gens se sont laissés trop romancer" par l'idée que les motards sont des bandits des temps modernes.

Gang Biker des Bandidos

Ils regardent Sons of Anarchy et quelques unes de leurs petites émissions de télévision. Ces types semblent tous assez sympathiques : ils sont incompris, comme les hors-la-loi d'autrefois, et ils font de la moto plutôt que du cheval", a-t-il déclaré. Même les flics se disent : "Oh, ce ne sont que des gars aux cheveux longs, tatoués, et qui aiment faire de la moto". Mais la réalité, c'est qu'il s'agit de types aux cheveux longs, tatoués, qui conduisent des motos, vendent un sacré paquet de méthamphétamine et assassinent des gens, volent des motos, extorquent des gens puis tabassent des gens dans les bars sans aucune raison".

5) Bandidos VS Hells Angels, Une Grande Rivalité

En fait, Cook affirme que la fusillade de Waco ressemble beaucoup aux précédentes batailles entre les Bandidos et les Hells Angels. Citant des sources policières à Waco, Cook dit qu'il comprend que la fusillade a commencé parce qu'un plus petit gang appelé les Cossaks, soutenu par les Hells Angels, a défié les Bandidos pour le contrôle du Texas. Plusieurs autres gangs de motards auraient pu se joindre à la bataille, également, en colère contre les récents meurtres de membres des Bandidos.

Bikers Cossaks

"Ma perception est que les Cossaks ont flirté avec les Hells Angels", a déclaré Cook. "Si je suis un Bandido, forcément, ma réaction immédiate est : "Ces gars vont essayer de faire un mouvement et de former un gang international dans notre État, ce qui va provoquer une guerre.

D'une manière ou d'une autre, la guerre a eu lieu à Waco. Les clients de Twin Peaks, une chaîne de restaurants connue pour ses serveuses assez sexy, se sont réfugiés derrière des tables, des chaises et des voitures. Ils tentaient d'éviter les balles pendant que les motards se tiraient dessus. Les photos de la scène du crime montrent des corps recouverts de bâches jaunes, entourés d'une floppée de motos brillantes.

Gang Bandidos Affrontement

"Les Bandidos savaient déjà que les Cosaques n'allaient pas jouer le jeu, et quand les choses se sont précipitées et que ces types n'ont pas coopéré, l'enfer s'est déchaîné", a déclaré Cook. En effet, en plus d'être policier, Cook dirige un groupe appelé l'Association des enquêteurs sur les gangs de motards hors-la-loi du Midwest. Cette association se consacre à la lutte contre les gangs de motards locaux. Cook a affirmé qu'il savait que les tensions étaient fortes entre les gangs et, pour cette raison, avait prévu cet événement à Waco. "Vous pouvez être certains que, par le nombre d'armes impliquées, ces gars avaient prémédité et étaient venus chercher le conflit. Ils étaient préparés".

Cook espère que la fusillade attirera davantage l'attention sur les gangs de motards et dissipera les mythes qui les entourent.
"Peut-être qu'il serait temps pour les forces de l'ordre et le public d'enlever les œillères et de reconnaître ces bandits pour ce qu'ils sont", a-t-il déclaré : "des criminels".

Si toi aussi tu te sens en marge de la société avec un sentiment d'anarchie, tu devrais aller voir notre gamme de bijoux bikers ! Parfait pour le style agressif d'un vrai fan de chevaux d'acier !

Bijoux Tête de Mort Bikers

Territoire du Gang Bandidos

Malgré leur expansion dans le monde entier, l'influence des Bandidos se fera avant tout toujours sentir chez eux, là où ils ont commencé, au Texas. Certes, le Texas n'est plus le paysage qu'il était à l'époque de la fondation de ce club. Mais, il restera toujours un endroit où les Bandidos peuvent se sentir chez eux et manœuvrer librement. 🏴‍☠️

L’objectif du leader des Bandidos est d'avoir des branches dans toutes les villes des USA. Ainsi les gangs ont continué à s'étendre à un rythme fou. Plusieurs nouveaux dirigeants ont pris les commandes des clubs de chacun des nouveaux groupes se formant dans les villes. Et le but affirmer est parfois très explicite : "dominer le monde" !

  • Premier clan Australien

Le premier clan australien a été assez important pour les Bandidos. Il représentait à la fois un moyen d'aller plus loin que jamais auparavant et d'établir leur influence sur un tout nouveau continent. Seuls quelques clubs de motards occidentaux peuvent se vanter d'avoir une influence en Australie. Ainsi, les Bandidos semblent être en passe de devenir aussi célèbres que les Hell's Angels. 😎

  • Règles Internationales

Les idées changent-elles lorsque l'on change de continent ? Bien sûr que non. Les clubs ont exactement les mêmes valeurs, les mêmes passion et prônent haut et fort combien ils sont fier d'appartenir à leur groupe. Seuls les activités changent, car bien sûr, tous ne veulent pas vendre de la drogue... Ce qui reste aujourd'hui est surtout le fait de vivre pleinement sa passion pour la moto !

  • Faire partie du "Big 3"

Beaucoup considèrent les Bandidos comme l'un des trois meilleurs clubs de motards au monde. Cependant, les comparer aux Hell's Angels en termes de domination et d'envergure, il semble petit. Mais ils ne se cachent pas de vouloir faire partir du "Big 3", c'est à dire, des 3 clubs les plus connus au monde.

Voici à l'heure d'aujourd'hui les 7 plus grands clubs de bikers : les Hell's Angels, les Outlaws, les Pagans, les Mongols, les Vagos, les Sons of Silence et, bien sûr, les Bandidos.

blouson insigne bandidos

Faits surprenants sur le MC Bandidos

Les clubs de motards, de nos jours, sont innombrable tellement il y en a. Il semble même que chaque ville ait son lot de clubs aux États-Unis. Mais historiquement parlant, il y a juste un peu plus d'une douzaine de clubs de motards qui reste dans les mémoires et perdure dans la culture moto. Voyons en quoi les Bandidos se sont démarqués des autres :

  • La guerre des motards du Québec

Les temps ont changé mais la rivalité entre les bandidos et les Hells angels demeure. Ainsi, dans les années 90 et 2000 les confrontations se sont multiplier, et ce, jusqu'au Québec. Le nombre de victimes dépassait la centaine chaque année. La fin de cette guerre est apparu lorsque huit corps sans vie des membres de Bandidos ont été retrouvés dans une ferme. 😵

Un ancien policier condamné pour assassinat des membres à voulu faire porter le chapeau au président des Bandidos. Il affirmait que c’était Jeff Pike le donneur d’ordre de l’assassinat. Cependant, Pike n’a jamais été inculpé pour ce crime. Par ailleurs, l’ancien policier et cinq autres individus ont pris une peine sévère d’emprisonnement.

  • Fondation au Texas

Le Texas des années 60 était un paysage formidable. Il était aussi rempli de champs stériles et de pauvreté. C'est donc en 1966 que ce club a été fondé. Même si le fondateur n'avait aucune idée de ce que le club allait devenir à la base ! Tous ceux qui étaient présents à l'époque, ont senti que quelque chose de "spécial" était en train de voir le jour.

  • Présent dans au moins 22 pays

Le gang biker bandidos se répand comme une traînée de poudre prête à tout dévorer sur son passage. Il répondait présent au niveau national et au niveau mondial, dans pas moins de 22 pays. L'envergure de ce club de motards en dit long sur sa puissance et sa domination. 💪

  • Rivalité perdue

En parlant de la "portée" susmentionnée, il est indéniable que les Bandidos sont aujourd'hui beaucoup moins célèbres que leurs rivaux de toujours : les Hell's Angels. Peut-être est-ce dû à toute la publicité qu'ils ont reçue et leurs communications hors du commun. Quoi qu'il en soit, ils sont intouchables, même par les Bandidos.

  • Les nombreux territoires

Le mot "étendue" est souvent revenu dans cet article. Il y reviendra probablement encore, car il n'y a rien de plus important pour un club de motards. Plus ils sont présents dans de nombreux pays et villes, plus ils peuvent influencer les membres de ces communautés. Cette exposition crée la notoriété et le respect. Finalement, le respect est tout ce qui compte pour un club de motards, avec la loyauté. 👊

  • Le prix a payer

Un grand pouvoir implique également de grandes responsabilités. Les Bandidos ne sont pas arrivés là où ils sont aujourd'hui par hasard. Leur domination était planifiée et ils doivent faire face aux conséquences. ⚖️

Chacun des membres ont été prévenus lors de leur adhésion que leur vie serait changée à jamais en rejoignant le MC. Et bien naturellement, les autorités ne les considèrent pas comme une simple bande de gamins faisant des tours de motos. C'est pourquoi chacun d'entre-eux portant l'emblème du MC se voit être controlé et surveillé par la police.

veste crane


Romain Crâne Faction

Auteur : Romain

J'ai fondé Crâne Faction pour offrir aux esprits libre un espace dédié où ils pourront exprimer leur style vestimentaire tête de mort. J'espère que cet article de blog t'a plus et qu'il t'a permis d'en savoir plus sur cet univers.

Offre sur le blog de Crâne Faction